Accueil Belgique Politique

La stratégie de vaccination en Belgique: cinq groupes prioritaires et deux méthodes

La campagne débutera le 5 janvier. Une note de travail, qui a le feu vert des ministres de la Santé fédéral et des entités fédérées, définit la stratégie de vaccination. Voici les premiers éléments clés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Un responsable politique au fédéral recadre : « La stratégie de vaccination est d’une importance capitale dans la stratégie générale de sortie de crise sanitaire ». Autrement dit : après les dissensions ces derniers jours à propos du déconfinement, gare à cafouiller dans cette opération décisive.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

41 Commentaires

  • Posté par Propronet Juste, jeudi 3 décembre 2020, 7:58

    Le n°1 devrait obligatoirement être les ministres. Cela permettrait de voir leur solidarité ( et accessoirement les effets secondaires :)) ).

  • Posté par RC Peeters, mercredi 2 décembre 2020, 20:37

    Une autre réflexion sur le vaccin : https://www.youtube.com/watch?v=Tp-k7mF7BRk

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 3 décembre 2020, 20:32

    Mr. Massacry, malgré les félicitations du jury, je me permets de repasser en revue les "perles" que vous avez relevées. Le Fr.Fouché dit qu'on "sort de l'épidémie". Sachez qu'il parle de la situation en APHM (Assistance Publique Hôpitaux de Marseille) et non en Belgique ni aux USA. Et oui, regardez les courbes, si nous sommes au début (milieu) de la pente descendante, en APHM, il sont déjà tout en bas et donc ils sont "sorti de l'épidémie" et comme les mesure ont été prises après que la descente ne soit entamée, oui, il en sont sortis "de manière spontanée, là comme ça , mine de rien, sans rien faire". Ensuite vous trouvez "redondant" de parler de taux et de mortalité et de létalité. Je n'y vois aucune redondance sachant que ces 2 taux sont distincts et même non directement lié. Et ils sont pour l'APHM de +/-0.5% pour la létalité et de +/-0.05% pour mortalité. donc le Dr. a raison de les qualifier de "faible". Evidemment nous, dont la situation a été qualifiée de hors concours récemment, flirtons avec un taux de létalité de +/-15% si mes souvenirs ne me trompe pas. Mais bon.... je dois manquer aussi d'esprit critique... Dans votre chef, le côté critique est certainement présent.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 3 décembre 2020, 0:12

    J'admire votre courage monsieur massacry. Mais cela devient tellement facile de contrer les réflexes pavloviens d'un lieutenant du virus tellement ils sont délirants. Ce type est la preuve vivante que le ridicule ne tue pas.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 2 décembre 2020, 23:42

    Peeters, réflexion, vraiment ? Non, ça ressemble plutôt à la propagande des "anti", à la diffamation générale, au déni de réalité qui semble courir ces temps ci plus vite et plus dangereux que le covid. Faut vraiment manqué d'esprti critique et de réflexion pour gober ce genre d'intox! Quelques petites perles, en intro (2'00) ce Mr DR pour faire bien sérieux développe le concept "concaténation hypnotique" , aussi dit le "yes set", rhétorique, persuasion ou l'art de convaincre ( Schopenhauer où es-tu ?), aurait été trop simple, ringard, notons qu'il le manipule très bien ce concept....Puis quelque seconde plus tard on append que 1) on sort de l'épidémie (sic?) 2) et ce de manière spontané, là comme ça , mine de rien, sans rien faire, on est sorti du pétrin, hops plus d'épémie, c'est de la magie? Après, enfin , on aborde la question du vaccin, (+- 3'00) question qui ne doit pas être dogmatique, qui doit dépendre de son utilité selon qu'il s'agisse d'un virus à Adn ou Arn ( à bon c'est important ça? tiens rien n'est expliqué, un oubli sans doute, sans doute qu'il ne s'agissait pas de faire prétentieux, style celui qui s'y connait) et surtout du contexte épidémiologique. Et là boum on apprend (5'13)que les taux de mortalité et de létalité sont faible !! Passons évidemment sur la redondance de ces deux taux, pour faire sérieux sans doute. Non l'important c'est que se virus, avec un taux de 0.5 °/,° en fait tue peut, 16 000 mort en Belgique , c'est rien, aux US aujourd'hui 2600, de la gnognotte quoi...A ce demandé à partir de quand il faut s'inquité.. Toujours à propos du contexte épidémiologique vient la question des enfants, pour qui il n'y a pas problème, ils sont peu malades, la preuve on décompte que 3 décès. Et boum nouvelle pépite, la confusion entre mortalité et affection A partir de là j'arrête , la tête me tourne, autant de malhonnête intellectuelle me dégoute.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs