Le club des Rangers vendu aux supporters: Venanzi avait promis pareil au Standard…

Le club des Rangers vendu aux supporters: Venanzi avait promis pareil au Standard…

Les supporters des Glasgow Rangers ont de quoi avoir le sourire. Leur équipe est actuellement en train de véritablement marcher sur le championnat écossais, elle réalise un excellent parcours européen et, en plus de ça, ils sont sur le point de devenir propriétaires du club ! En effet, le président actuel, Dave King, a conclu un accord avec le Club 1872 (en référence à l’année de création des Rangers), afin de vendre ses parts du club à ce groupe de supporters. On parle de 14 millions d’euros pour les 20,37 % possédés par l’homme d’affaires écossais.

Actuellement sixième plus gros investisseur, le Club 1872 aurait alors les 25 % + une part nécessaires pour devenir l’actionnaire majoritaire du club. Ce qui lui permettra de s’opposer à toute transaction que les supporters jugeront mauvaise et, donc, de protéger leur club.

Drôle de coïncidence, ce projet avait déjà été évoqué chez leur adversaire de ce jeudi, à savoir le Standard ! En effet, lors de l’arrivée de Bruno Venanzi en 2015, celui-ci avait annoncé que c’était l’un de ses grands projets. Une coopérative, nommée Socios Standard, a donc été créée dans la foulée de l’arrivée du nouveau président. Sauf que le projet a traîné en longueur, avant de passer complètement aux oubliettes.

Trois ans après l’intronisation de Venanzi, la coopérative a même été mise en liquidation. « On a le sentiment qu’il y a deux nœuds au-dessus desquels on n’a jamais réussi à passer. C’est, un, notre relation avec la Famille des Rouches, la coupole des clubs de supporters organisés au sein du Standard, qui s’est montrée assez vite pas collaborante. Et le deuxième, c’est une position de plus en plus attentiste de la part de la direction », expliquait à l’époque Pierre Eyben, administrateur et fondateur de Socios Standard.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous