Accueil Société

Secte OKC: le gourou belge écope de cinq ans de prison avec sursis

Le dossier, ouvert en 1997, connaît enfin son épilogue. Il est favorable aux parties civiles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le 17 septembre dernier, après une quinzaine d’audiences, la cour d’appel de Liège clôturait les débats au procès de l’ASBL OKC (Ogyen Kunzang Chöling), secte bouddhiste fondée en 1972 par le Belge Robert Spatz, accusé principal du dossier.

En 1974, cet homme né en 1944 avait acquis un vieux château, près des gorges du Verdon, qui a été retapé et réaménagé par les adeptes, tout cela sans rémunération. Vingt ans plus tard, l’un de ceux-ci déposait plainte contre la secte et, au printemps 1997, une série de perquisitions avaient été menées, notamment au château de Soleils, où les enquêteurs avaient recensé 35 enfants et 17 adultes qui n’étaient pas leurs parents. Ces derniers travaillaient – bénévolement – dans des restaurants et boutiques bio et végétariennes bruxelloises liées à la secte.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vital Katalin, vendredi 4 décembre 2020, 16:56

    32 années de procédures et le sursis complet ! 24 ans apres l'affaire Dutroux la Belgique reste un paradis pour les violeurs d'enfants avérés. ..

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs