Accueil Opinions Chroniques

Visa pour la Flandre: 11 millions de Belges qui font flop

Deux millions de gens, dont le roi Philippe, Eddy Merckx et Bart De Wever pour célébrer le départ de Martine Tanghe, présentatrice du JT de la VRT depuis 42 ans. Combien pour soutenir la stratégie « De Croo ? » 11 millions ? L’adhésion, ça ne se commande pas, ça se construit.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

L’adhésion, ça ne se commande pas, ça se construit. La preuve par le réel. Ainsi donc nous avons un gouvernement qui veut convaincre les Belges d’agir comme une seule équipe et un Premier ministre qui a son slogan « nous devons devenir une seule équipe de 11 millions de Belges pour battre le corona ». Nous avons aussi désormais une campagne de pub concoctée par l’agence Happiness, diffusée dès ce week-end et accompagnée de vidéos filmées au stade Roi Baudouin et mettant en évidence des citoyens qui ont contribué à la lutte contre le virus – un infirmier, un pompier, une joueuse des Red Flames, une cheffe chiro, etc. Le résultat : flop flop flop. L’Echo a fait le test cette semaine : les vidéos publiées sur You Tube sont très peu relayées et sur Instagram, le hashtag #1equipede11millions donne un seul résultat : la vidéo postée par Alexander De Croo. Pas de retweets collectifs non plus des ministres des différents gouvernements, « coachs » de la fameuse équipe à construire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Laurent Jean, lundi 7 décembre 2020, 20:33

    On s'accroche à la branche qui passe... Il est urgent de ne plus accepter les ukaas d'une Flandre poly-patois, sur une "terre" qui se réduit petit à petit.

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 4 décembre 2020, 10:26

    Chapeau bas à Martine Tanghe qui a durant toute sa carrière, a élevé les flamands au néerlandais. Le communautaire ne pourra jamais disparaitre , il fait partie intégrante des médias pour leur audimat et leur feuille de chou , le reste ce n'est que du théâtre . Valable au nord comme au sud du pays. Côté francophone il faut retourner à Paule Herreman pour avoir l'équivalent de Martine Tanghe.

  • Posté par VAN AUDENHOVE Patricia, vendredi 4 décembre 2020, 9:56

    Martine est incontestablement une personne de grande compétence dans son travail, posée, très pro Ne perdons pas de vue que les flamands ont tendance à rester dans leur bulle culturelle et qu'il s'emploient à "vedettiser" un max leurs personnages publics qui ne sont souvent connus que par eux mêmes ( B V Bekende Vlamingen ) Leur journal télévisé a consacré quelques secondes au décès d'Annie Cordy ...

  • Posté par Brasseur Michel, vendredi 4 décembre 2020, 7:59

    Par contre, on laisse circuler à BXL, le journal MÉTRO du groupe Concentra, qui se charge d'enseigner, chaque jour de la semaine, aux Francophones qui le lisent les fautes de grammaire et vocabulaire dans leur propre langue ! Notez aussi les différences de Une et vous aurez une belle idée de comment diviser une population...

  • Posté par jourdain Claude, jeudi 3 décembre 2020, 13:51

    Wallon de/à BXL, francophone et francophile (de facto junkie), je me fiche pas mal de ce qui se passe dans la république de Flandre de MM. De Wever, Van Grieken et très nombreux consorts.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs