Accueil Sports Hockey Équipes nationales

Hockey: le Néerlandais Raoul Ehren nouveau coach des Red Panthers

L’annonce du départ de Niels Thijssen n’est pas une surprise tant la connexion semblait rompue avec son groupe depuis l’échec olympique. La prise de fonction de son adjoint devra surtout conduire à une nouvelle dynamique.

Temps de lecture: 3 min

Lorsque les joueuses belges ont vu Niels Thijssen se présenter à elles en civil, mardi, avant la session matinale, elles ont immédiatement compris que leur sélectionneur avait un message important à leur communiquer. «Récemment, il y a eu plusieurs discussions qui laissaient envisager certaines décisions importantes pour le futur», reconnaît Ambre Ballenghien. «Nous sentions que quelque chose allait se passer. Personnellement, je n’ai rien contre Niels. Mais, après 5 ans, nous étions arrivées à la fin d’un cycle. Une certaine routine s’était installée et il est évident que le groupe commençait à avoir besoin d’autre chose. Notre coach devait ressentir la même chose. Et il nous a expliqué qu’il avait besoin de changement et qu’il était temps de tourner la page.»

Un choix «mûrement réfléchi» qui n’étonne pas les plus fidèles observateurs des Red Panthers. Cela fait déjà plusieurs mois que le ressort semble cassé entre Thijssen et son groupe. Après l’échec retentissant de la non-qualification pour les Jeux de Tokyo, face à la Chine, en octobre, la séparation, clairement pas à l’amiable, avec Jill Boon et Emilie Sinia, ou les derniers résultats non concluants en Pro League, surtout quant à la manière, il était évident que les messages ne passaient plus. La séparation semblait même inéluctable. Un sentiment déjà partagé par l’ancienne capitaine des Panthères, Anouk Raes, en décembre dernier, dans la presse, quand elle expliquait que «depuis 2   ans, Niels n’avait plus le contrôle de l’équipe et qu’il semblait perdu dans la gestion des moments clés». Le manque de régularité et d’évolution de ces derniers mois aura donc eu raison de la collaboration.

Une nouvelle approche

Alors que les paris allaient bon train pour trouver le nom du successeur, la Fédération n’a pas traîné pour introniser son adjoint, Raoul Ehren, comme T1 jusqu’au Championnat d’Europe d’Amstelveen, en juin prochain. «Je crois beaucoup en ce groupe de joueuses. Je suis certain qu’elles sont prêtes à passer à l’étape suivante pour remporter régulièrement des médailles lors d’événements de niveau européen et mondial.»

Le Néerlandais, qui avait rejoint les Panthers juste avant l’Euro 2019, occupait déjà une place importante dans le groupe puisqu’il avait coaché les dernières rencontres depuis le banc de touche, Thijssen préférant prendre de la hauteur et assister aux rencontres depuis la tour vidéo. «Nous nous demandons quelle sera sa vision du jeu,» conclut encore Ambre Ballenghien l’attaquante belge. «Je l’apprécie beaucoup car il se focalise sur les détails au niveau tactique. Il est très proche des joueuses et il aime beaucoup échanger. Il veut des résultats et il sait très bien comment y parvenir grâce à des concepts clés.»

Mardi, Raoul Ehren dirigera sa première séance comme T1 avant d’emmener son équipe en stage, à Valence, du 14 au 21 décembre. Le défi qui attend le Néerlandais est de taille. Les Panthères doivent rapidement franchir un nouveau palier pour atteindre les objectifs fixés par la Fédération. La qualification pour les Jeux de Paris se prépare dès aujourd’hui. Et l’échec n’est plus permis…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Equipes nationales

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir