Accueil Culture Livres

Le Prix Interallié à Irène Frain pour son récit «Un crime sans importance»

Le récit d’une agression et d’une mort qui furent, aux yeux de beaucoup, « Un crime sans importance ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On s’en souviendra : en 2020, pour la deuxième année consécutive, le jury à 100 % masculin du Prix Interallié a choisi une femme : après Karine Tuil en 2019, Irène Frain pour Un crime sans importance. Il fallait remonter à 2013 pour trouver la dernière autrice au palmarès, Nelly Alard (et avant cela, 1992 avec Dominique Bona – actuellement la seule jurée dans le jury par ailleurs masculin du Renaudot). Pour en avoir deux à la suite, seuls les plus anciens s’en souviennent puisque c’était en 1967 et 1968.

Irène Frain, Bretonne et fière de l’être suppose-t-on puisque son premier livre fut, en 1979, Quand les Bretons peuplaient les mers, tient peut-être le goût des ailleurs de sa région et des voyageurs qui en partirent à travers le monde. Elle fit, de destins lointains, le sujet de nombreux ouvrages souvent appréciés des lecteurs mais peu considérés par les jurys littéraires.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs