Le «Projet Cartel», la nouvelle enquête sur les cartels mexicains de la drogue

Le «Projet Cartel», la nouvelle enquête sur les cartels mexicains de la drogue

Vous avez tué le messager, mais vous ne tuerez pas le message ». Telle est la devise du réseau mondial de journalistes d’investigation Forbidden Stories, dont Le Soir fait désormais partie. Son but ? Poursuivre le travail de reporters menacés, censurés ou assassinés.

Une nouvelle enquête, coordonnée par ce consortium, sera dévoilée à partir du 6 décembre prochain, dans nos colonnes et dans celles des 24 autres médias partenaires, dont The Washington Post, The Guardian et Le Monde. Nom de code : le « Projet Cartel ».

Pendant 10 mois, 60 journalistes ont décidé de s’unir pour reprendre le travail de Regina Martinez, journaliste mexicaine au magazine Proceso, dont l’assassinat en 2012 marque un tournant dans l’impunité des crimes contre la presse. Depuis 2000, 119 journalistes ont été tués au Mexique, selon le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ). Un chiffre qui fait de ce pays l’endroit le plus dangereux au monde pour la presse.

Des labos clandestins

La journaliste assassinée était sur le point de révéler des informations explosives sur les cartels de la drogue. Forbidden Stories a pu recueillir des témoignages inédits qui révèlent comment les autorités locales ont étouffé sa mort. Mais les partenaires de Forbidden ont également repris le flambeau et continué le travail entamé par la journaliste.

Cette enquête nous mènera en Europe dans des laboratoires clandestins de méthamphétamines. Il y sera aussi question de cyber-espionnage et de vente d’armes à des États mexicains connus pour leur collusion avec des groupes criminels.

Rendez-vous dès dimanche sur notre site, et lundi dans votre journal, pour découvrir le premier des quatre volets de cette nouvelle collaboration internationale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous