Accueil Société

Sven Mary au Soir: «Je suis privé de rétablir la vérité dans les médias»

L’avocat de Salah Abdeslam n’est plus autorisé à s’exprimer dans la presse dans le cadre des attentats de Paris sans avoir obtenu au préalable le consentement de son bâtonnier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis le 26 mars, Sven Mary n’est plus autorisé à s’exprimer dans la presse dans le cadre des attentats de Paris sans avoir obtenu au préalable le consentement de son bâtonnier. C’est ce que nous a expliqué mardi l’avocat de Salah Abdeslam lorsque nous l’avons contacté. Or, on le sait, la discrétion n’est pas forcément l’apanage du ténor, presque autant habitué à plaider devant un juge que devant les caméras.

Depuis dix jours, et alors qu’il est sollicité en permanence par les médias du monde entier, Sven Mary est donc contraint de décliner toute demande d’interview et à pratiquer le « no comment ». Une absence médiatique qui commençait à poser question.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raymonde Pirotte, mardi 12 avril 2016, 17:41

    Je trouve anormales, déplaisantes les déclarations urbi et orbi des avocats, TOUS les avocats. Je suis très choquée par la photo et les déclarations sur les conditions de détention de Salah...

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs