Accueil Culture

Tomorrowland, où l’on danse même sous la pluie

Comme les années précédentes, Tomorrowland affichait complet depuis des mois. Plus que de la musique, ce festival est avant tout une expérience visuelle.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Rien ne ressemble plus à Tomorrowland que Tomorrowland… Pour nombre des 180.000 festivaliers une fois encore présents cette année, en être comptait probablement plus que l’affiche elle-même. L’événement, qui affichait donc complet, a fermé ses portes dimanche dans la nuit, sur une ultime salve de beats, un dernier feu d’artifice comme on en a tiré des dizaines en trois jours, et une dernière partie de cache-cache avec la pluie…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs