Accueil Société

Réponse de Chodiev et questions en suspens

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Même s’ils sont Belges, Chodiev et Ibragimov sont des résidents suisses, leur situation fiscale concerne la Suisse. Pire, le canton de Schwyz, lui-même paradis fiscal à l’intérieur de la Suisse. Mais leur dossier pose la question de l’influence occulte que les offshores pourraient permettre d’exercer sur des élus, avocats, magistrats, fonctionnaires « si ces entités étaient dans de mauvaises mains ». Chodiev et Ibragimov ont été suspects de blanchiment dans un dossier lié à l’ex-Premier kazakh. Chodiev est sous enquête en France pour un dossier d’influence, une information court en Belgique. Comment ont-ils obtenu leur nationalité belge alors qu’ils avaient un profil douteux ? Pourquoi la leur laisser ? Quel intérêt belge ?

La réponse de Chodiev

Par ailleurs, via le magazine «Knack», Patokh Chodiev a réagi aux questions des journalistes belges impliqués dans les «Panama Papers».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs