Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: «Monsieur le Premier ministre, la Culture est la protéine de la démocratie et la vitamine du cerveau»

Dans une lettre ouverte au Premier ministre, le directeur général et artistique de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège demande que le monde culturel ne soit plus invisibilisé par les communications gouvernementales et réclame des perspectives claires quant à la reprise d’activité dans ce secteur culturel qui représente 5 % du PIB de la Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Monsieur le Premier Ministre,

Permettez-moi de vous faire part de mon grand chagrin suite à votre récente conférence de presse sur les « mesures covid ».

Ce vendredi 27 novembre, comme la plupart des résidents belges, le monde culturel assistait à la communication du Comité de concertation. Artistes, musiciens, techniciens, exploitants de salles d’opéra, de théâtre, de concert ou de cinéma, et une multitude d’autres travailleurs du secteur des arts de la scène attendaient de votre part des perspectives quant à la possible reprise de leurs activités.

Las : notre secteur n’a tout simplement pas été mentionné !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 5 décembre 2020, 15:28

    Il est patent que le secteur culturel -hormis les musées- est toujours passé sous silence. La misère des artistes ne le cède en rien à celle des indépendants.

  • Posté par Dejolier Bruno, samedi 5 décembre 2020, 9:51

    Tout min soutien a ce message !

  • Posté par Dejolier Bruno, samedi 5 décembre 2020, 9:51

    Mon

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche La faim n’est pas une fatalité

Chaque année, la Journée mondiale de l’alimentation est une triste occasion de constater que nous sommes loin d’être « sur la bonne voie » pour éliminer la faim d’ici 2030. Les solutions ? Plus de cohérence entre nos politiques agricoles, climatiques et économiques, d’une part, et se réapproprier les systèmes alimentaires pour permettre une transition vers l’agroécologie, d’autre part.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs