Dopage: 4 ans de suspension pour Marina Arzamasova, ex-championne du monde bélarusse du 800 m

Photo News
Photo News

La championne du monde du 800m en 2015 a été testée positive au LGD-4033, également connu sous le nom de ligandrol, qui est populaire chez les culturistes pour le renforcement musculaire.

Arzamasova, qui a également un titre européen en 2014, avait déjà été suspendue préventivement.

Vendredi, l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) a annoncé qu’elle sera suspendue pour quatre ans avec effet rétroactif au 29 juillet 2019. Ses résultats de l’année et demie écoulée seront annulés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous