Accueil Culture

Un carton en 1993

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Petit rappel à l’attention des distraits. Ou de ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de goûter la potion concoctée par le mage Eusæbius… Les Visiteurs s’appellent en réalité Godefroy de Montmirail et Jacquouille la Fripouille. Ce dernier est l’écuyer du premier, dit Le Hardi. Vous suivez ? Toujours est-il que la potion en question devait permettre aux deux valeureux médiévaux de remonter le cours du temps. De quelques heures à peine, histoire de réparer une grosse bêtise commise par Godefroy : il a accidentellement occis le père de Frénégonde, sa belle promise. Mais voilà, le mage est un peu vieux, ses grimoires aussi, d’où erreur d’ingrédients et de direction. Godefroy et Jacquouille se retrouvent dès lors en 1992, chez Béatrice, la petite-petite-petite-(…)-fillote du premier, bourgeoise comme tout mais mariée à un dentiste du nom (fort peu noble) de Groulard. Le château des Montmirail ? Vendu à un certain Jacques-Henri Jacquart, un vrai parvenu qui est, lui, le descendant de l’écuyer…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs