Basket : la NBA ne fera plus de dépistage du cannabis

Photo News
Photo News

Durant la pandémie, la NBA avait arrêté ses tests de dépistage. Quand la saison a repris, dans la bulle d’Orlando, les tests pour détecter les produits dopants et les drogues ont recommencé, mais pas les tests de dépistage du cannabis.

La Ligue et le syndicat des joueurs ont annoncé que cette politique se poursuivra lors de la nouvelle saison, qui débute le 22 décembre.

«En raison des circonstances inhabituelles liées à la pandémie, nous avons décidé, en accord avec la NBPA (le syndicat, ndlr) de suspendre les tests inopinés sur le cannabis pour la saison 2020-21 et nous concentrerons notre programme de tests inopinés sur les produits pouvant améliorer la performance et sur l’abus de drogues», a indiqué la NBA dans un communiqué.

Les joueurs ont rarement été suspendus pour des tests positifs au cannabis. La politique actuelle est qu’un joueur est suspendu cinq matchs après trois tests positifs, avec des amendes et un programme de lutte contre la toxicomanie à suivre après les deux premiers tests. Ils sont testés pour toutes les drogues quatre fois par saison.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous