Accueil Société

Les Etats-Unis offrent leur savoir-faire

Un mois avant les attentats de Bruxelles, le FBI suggérait de consolider le dispositif anti-terroriste belge.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La rencontre n’était pas vraiment secrète, mais les détails révélés par le New York Times en disent long sur les préoccupations contre-terroristes américaines : un mois avant les attentats de Bruxelles, une équipe mixte du FBI, du département d’Etat et du «  Homeland Security  » (sécurité intérieure) s’est rendue à Bruxelles pour deux jours d’entretiens avec leurs homologues belges. Entre les murs de l’ambassade des Etats-Unis, boulevard du Régent, les 23 et 24 février, la demi-douzaine d’agents spéciaux américains voulait inciter ses interlocuteurs à renforcer la surveillance aux frontières et étoffer l’arsenal judiciaire, face à la menace des «  combattants étrangers  », djihadistes, de retour de Syrie. Il ne s’agissait pas, précise le quotidien, de «  fournir des renseignements sur les suspects agissant pour le compte du (groupe) Etat Islamique

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs