Accueil Société

Cédric Blanpain récompensé du prix Francqui pour ses recherches sur le cancer

Le chercheur et professeur de l’ULB qui étudie les cellules-souches et leur connexion avec le développement des cancers vient de se voir décerner le prix Francqui-Collen, parfois appelé « prix Nobel belge ».

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Directeur du Laboratoire des cellules-souches et du cancer, professeur en Faculté de Médecine – ULB, investigateur Welbio (Walloon excellence in life sciences and biotechnology), Cédric Blanpain, 50 ans, se voit décerner le Prix Francqui-Collen 2020 pour sa recherche fondamentale dans les domaines du cancer et de la biologie des cellules-souches. La récompense scientifique la plus prestigieuse en Belgique – rebaptisée cette année Francqui-Collen en l’honneur du professeur Désiré Baron Collen – est la consécration d’une longue série de prix : le chercheur et professeur de l’ULB a été trois fois lauréat d’un ERC Grant (Conseil européen de la recherche), a été sélectionné par la revue Nature comme l’un des dix scientifiques qui ont compté en 2012 et a reçu déjà cinq autres prix scientifiques.

Les travaux de Cédric Blanpain ont marqué plusieurs avancées dans la recherche contre le cancer, en particulier celui de la peau et du sein. Son groupe de recherche a notamment identifié les cellules-souches à l’origine du développement cardiaque, ainsi que les mécanismes responsables de la spécification des cellules cardiaques et vasculaires ou ceux à la base du développement, de la maintenance et de la réparation de la peau. Produites dans la moelle osseuse, les cellules-souches sont les cellules « mères » à partir desquelles toutes les autres cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) se développent. On les trouve aussi dans le sang du cordon ombilical.

De nouvelles mesures de traçage

Le laboratoire de Cédric Blanpain a développé de nouvelles méthodes de traçage afin d’identifier les populations de cellules-souches de la glande mammaire et de la prostate. Son groupe de recherche a identifié les populations cellulaires responsables de la dissémination métastatique et de la résistance aux traitements anticancéreux et a découvert une nouvelle combinaison médicamenteuse qui éradique cette résistance dans les cancers de la peau.

Pour la vaste majorité des cancers, les cellules à l’origine des cancers sont encore inconnues. Le laboratoire de Cédric Blanpain a été pionnier dans l’identification des cellules à l’origine des cancers. Le scientifique a créé, il y a deux ans, la spin-off Chromacure SA qui développe de nouveaux médicaments anticancéreux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Gysen Eric, lundi 7 décembre 2020, 13:13

    Voila un futur prix Nobel. On en reparlera en 2030 !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko