Accueil Société

«Daryacu», une colocation qui héberge sur le long terme primo-arrivants, militants ou sans-abri

Grande colocation de jeunes travailleurs, la maison « Daryacu » héberge sur le long terme primo arrivants, militants, sans-abri… Ses habitants, constitués en ASBL, lèvent des fonds pour racheter la maison, proposer des loyers adaptés et créer un centre de jour au rez-de-chaussée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Dans la cuisine de la maison Daryacu, on parle arabe, marocain et burundais, mais aussi anglais et français… Billy aux fourneaux, Nick installé dans le commun, Cléo en pleine préparation du café, alors que les jeunes de l’ASBL Solidarcité s’activent à la rénovation de la salle commune juste derrière… On ne s’ennuie pas dans cette grande et vivante colocation en plein cœur du quartier bruxellois de Saint-Josse. « Collective, libre et égalitaire », cette maison typiquement bruxelloise haute de trois étages héberge des jeunes de tous horizons. « Des « Belgo-Belges », comme des primo-arrivants ou demandeurs d’asile en voie de régularisation », explique Cléo, une des six habitants permanents. « On ne fait pas la différence au quotidien. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs