Coronavirus: «Si nous restons bloqués, nous devrons penser à de nouvelles mesures», prévient Geert Molenberghs

Coronavirus: «Si nous restons bloqués, nous devrons penser à de nouvelles mesures», prévient Geert Molenberghs
Photo News

Si les indicateurs de la pandémie de coronavirus ont révélé des chiffres encourageants les semaines passées, des signes d’inquiétudes sont apparus il y a quelques jours. Ils tendent désormais à se confirmer. Pour le quatrième jour d’affilée, le nombre moyen d’admissions à l’hôpital ne diminue plus mais fait du surplace, à 189 entrées par jour.

Selon le professeur en biostatistique Geert Molenberghs, tout cela est inquiétant, au point qu’il n’exclut pas de nouvelles mesures, comme il l’a confié à nos confrères de Het Laatste Nieuws. « Si nous restons bloqués, nous devrons penser à de nouvelles mesures, comme la limitation du trafic international, mais c’est plus vite dit que fait. »

Le nombre de patients actuellement hospitalisés pour la Covid-19 est de 3.213, soit une légère remontée de +2 %, dont 739 en soins intensifs (-2 %), selon les dernières statistiques de l’Institut de santé publique Sciensano publiées lundi matin. La Belgique compte un total de 591.756 cas du nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie pour 17.320 décès.

Du 27 novembre au 3 décembre, la moyenne de nouvelles infections quotidiennes est de 2.163 (-10 %) et celle de décès est de 109,4 (-19 %). Les admissions à l’hôpital reculent de 18 % à 188,7 en moyenne par jour, entre le 30 novembre et le 6 décembre. Le taux de tests positifs est de 8,8 % (-1,6 %).

L’incidence, qui rend compte du nombre de nouveaux cas par tranche de 100.000 habitants, s’établit à 278,1 (-49 %) pour la période du 20 novembre au 3 décembre.

Sur le même sujet
SantéBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous