Accueil Économie

ArcelorMittal respire après son augmentation de capital

Le premier groupe sidérurgique du monde a bouclé son augmentation de capital de 3 milliards de dollars, une opération destinée à soulager les finances du groupe malmenées par une dette de près de 20 milliards de dollars fin 2015.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les investisseurs ont salué l’opération. L’action ayant quasiment doublé depuis son plancher historique de février. Le coût de la protection contre un risque de défaut de paiement (CDS) a également fondu de moitié.

Il serait toutefois prématuré d’en conclure qu’ArcelorMittal est définitivement sorti d’affaire. Les trois principales agences de notation financière ont ainsi maintenu leur perspective négative pour le rating d’ArcelorMittal qui se situe déjà dans la catégorie « émetteur spéculatif ». Sur le marché des CDS, la probabilité d’un défaut de paiement demeure sensible après avoir atteint un pic de 57 % en début d’année selon les analystes de S&P Capital IQ.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs