Accueil Le Projet Cartel

Le «Projet Cartel»: enquête sur le business du cyberespionnage de journalistes

Plusieurs journalistes mexicains ont fait l’objet d’une tentative d’espionnage par le logiciel Pegasus, vendu par la société israélienne NSO. Le Mexique semble particulièrement friand de ces outils de surveillance, et coutumier des dérives qui y sont liées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Au printemps 2016, le journaliste mexicain Jorge Carrasco vient de passer plusieurs mois à enquêter sur les Panama Papers pour le magazine Proceso. Il reçoit alors un SMS, d’un numéro inconnu. « Bonjour Jorge, je vais te partager la note qu’Animal Politico (un autre média mexicain, NDLR) a publiée aujourd’hui et qu’il me semble important de reprendre. » Le tout assorti d’un lien.

« Qui est-ce ? », s’enquiert le journaliste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le Projet Cartel

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs