Accueil Société

Coronavirus: pourquoi la baisse des chiffres ralentit soudain

Le plateau permettant de déconfiner devait être atteint vers Noël mais on parle désormais de février… Sans compter l’effet tant redouté des fêtes de fin d’année. Que s’est-il passé ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Après l’euphorie de la semaine dernière, suite aux annonces d’avancées sur le vaccin, la baisse continue des chiffres et la réouverture des magasins, Yves Van Laethem avait sa tête des mauvais jours, lors de la conférence de presse du centre de crise ce lundi. Le porte-parole interfédéral n’a pu que confirmer ce que Le Soir écrivait déjà ce week-end : les chiffres de l’épidémie de coronavirus ne baissent plus assez vite en Belgique. Sans rentrer de nouveau dans les détails, retenez que le fameux cap des 800 infections par jour fixé par le gouvernement pour mettre en place la phase de déconfinement n’est plus à portée de main : « On avait dit qu’il serait atteint vers Noël, mais au rythme actuel, on ne devrait pas y arriver avant février. » Les hospitalisations ont même légèrement augmenté ces derniers jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mardi 8 décembre 2020, 23:12

    C'est pas vrai!! Le PS s'y met, lui aussi!? J'espère en tout cas que, au lieu de diviser les femmes et hommes politiques, le coup de frein observé sur les courbes les réunira au contraire dans la conscience que cette pandémie n'est pas un banal jeu de Monopoly ou de Stratego. Ce foutu virus est non seulement dangereux, mais il l'est encore plus en hiver... et on n'est toujours qu'en automne. Tenez bon, M.Mes les politiques! Votre rôle est ingrat pour le moment, mais ce sont les chiffres sanitaires, et seulement eux, qui doivent vous guider si vous voulez restaurer ET l'économie (eh oui!) ET la santé. Vos médecins et infirmiers sont peut-être des héros, mais pour l'instant, ce sont surtout des êtres humains c-r-e-v-é-s. Vous vous en moquez peut-être, mais attention: ils vont donc courir (et faire courir à leurs patients!) un risque sans cesse plus grand d'erreurs ou de maladresses involontaires.

  • Posté par PLUYMACKERS Maurice, mardi 8 décembre 2020, 16:48

    Les "politiques" visent principalement à satisfaire le plus possible de Belges votant, en cette époque de mauvaises ondes que leur font parvenir les diverses associations de mécontents. Ils n'ont pas les c....les au cul de rester réalistes devant cet horrible virus qui en une semaine de fêtes et de réveillons vont activer une forte recrudescence des cas de contamination. Pauvres petits Belges incapables de fournir un dernier effort à un mois du début de la vaccination. Si vous estimez que j'ai tort, dites-m 'en les raisons , je vous assure vouloir vous comprendre.

  • Posté par PLUYMACKERS Maurice, mardi 8 décembre 2020, 16:45

    Les "politiques" visent principalement à satisfaire le plus possible de Belges en cette époque de mauvaises ondes que leur font parvenir les diverses associations de mécontents. Ils n'ont pas les c....les au cul de rester réalistes devant cet horrible virus qui en une semaine de fêtes et de réveillons vont activer une recrudescence des cas de contamination. Pauvres petits Belges incapables de fournir un dernier effort à un mois du début de la vaccination. Si vous estimez que j'ai tort, dites-m 'en les raisons , je vous assure vouloir vous comprendre.

  • Posté par JENNES Dominique, mardi 8 décembre 2020, 12:41

    Certains Ministres Wallons issus des partis des majorités actuelles, devraient se regarder en face et cesser de donner de faux espoirs à la populations en voulant jouer une carte purement personnelle qui ne vise qu'à attirer plus d'électeurs. S'en tenir aux décisions prises au niveau des différents comités les grandirait et éviterait de laisser croire à la population que les décisions prises ne sont pas cohérentes. Laisser planer le doute sur la bulle de Noël, sur la reprise des métiers de contact, etc... ne fait que renforcer une tranche de la population qui pense que tout va bien et qu'on peut relâcher. Quand ces politiciens comprendront-t 'ils que leur devoir est aussi de respecter et de promouvoir les accords pris au niveau du gouvernement dont ils font partie

  • Posté par Raurif Michel, mardi 8 décembre 2020, 15:39

    Monsieur, votre commentaire est un concentré de bon sens ! Mais, avez-vous déjà vu un politique, valable pour tout les partis politique, faire preuve de bon sens en Belgique ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs