Roberto Martinez heureux que la Belgique retrouve le pays de Galles: «J’y ai lancé ma carrière d’entraîneur»

@News
@News

Le tirage au sort des qualifications de la zone européenne pour la prochaine Coupe de monde a eu lieu ce lundi. La Belgique rencontrera dans le groupe E le pays de Galles, la République tchèque, la Biélorussie et l’Estonie.

« J’ai commencé ma carrière d’entraîneur à Swansea et j’en garde encore de bons souvenirs. Ce sera un match qui sera chouette à préparer d’un point de vue émotionnel. Sur le plan sportif, ce seront deux rencontres très difficiles. Le pays de Galles est une équipe compétitive avec des joueurs de qualité. Tout le crédit en revient aussi à Ryan Giggs (le sélectionneur gallois, ndlr.) qui réalise un excellent travail », commente Roberto Martinez. « La République tchèque est assez proche du pays de Galles. C’est une équipe bien balancée et qui ne lâche rien. La Biélorussie, que nous affronterons pour la première fois, a également montré qu’elle avait des qualités. Sans oublier l’Estonie que nous connaissons bien et qui nous avait posé des problèmes chez elle lors des qualifications pour le Mondial 2018. Ce sont des nations qui se battent et nous devons nous attendre à être bousculés ».

Le sélectionneur de la Belgique a également évoqué le calendrier chargé de 2021 avec ces qualifications pour le Mondial 2022, mais aussi le Final Four de la Ligue des Nations et bien évidemment l’Euro. « Jouer huit matches en trois fenêtres internationales, c’est assez excitant », avoue-t-il. « C’est un peu différent des autres qualifications. Ce n’est pas dérangeant car nous y étions préparés. Nous savions que tous les matches seraient condensés après le report de l’Euro. Le camp du mois de mars sera doublement intéressant car nous devons préparer l’Euro mais aussi être compétitifs dans les qualifications. D’autant plus que le mois de mars est une période où les joueurs ont accumulé des minutes et il est important de les garder frais pour l’Euro. Nous ferons sans doute appel à un groupe plus large tout en gardant l’idée d’être compétitifs à chaque match ».

Les qualifications, où toutes les équipes s’affronteront en matches aller-retour, débuteront le 24 mars 2021 et se termineront le 16 novembre 2021. Les dix vainqueurs seront directement qualifiés pour le Mondial 2022, prévu au Qatar du 21 novembre au 18 décembre. « Nous devrons nous améliorer et être sans cesse meilleurs. Lorsque vous ne maintenez pas votre niveau, que ce dernier ne s’élève pas et que vous n’êtes pas prêts, c’est là que les soucis arrivent », narre encore Martinez.

Les dix deuxièmes disputeront des barrages. Ils seront rejoints par les deux vainqueurs de groupe les mieux classés de la Ligue des Nations qui ne sont pas qualifiés directement pour la Coupe du monde 2022, ni pour les barrages en qualité de deuxièmes de groupe. Ces douze équipes se joueront les trois derniers tickets européens pour le Mondial lors de trois parcours de qualification, composés de matchs simples à élimination directe prévus en mars 2022.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Anderlecht: deux attaquants plutôt que le ballon

  • Belga

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Standard: Mbaye Leye ne veut pas se voiler la face

  • Le Beerschot a égalisé dimanche contre Mouscron à la 94e.

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Excel Mouscron: des fins de matches chaotiques

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous