Accueil Monde France

Procès Charlie: des peines sévères requises contre les valets du terrorisme

La perpétuité a été demandée contre le bras droit présumé d’Amédy Coulibaly. Des peines de 15 à 18 ans ont été requises contre les accusés du volet belge.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

On accuse le bourreau, mais le pire, c’est d’être son valet ! », avait lancé vendredi Me Patrick Klugman, l’avocat de plusieurs victimes de la tuerie de l’hyper cacher en invitant chacun des accusés à se demander si, sans son concours, les frères Kouachi et Amédy Coulibaly auraient pu commettre, il y a près de six ans, la folle équipée qui a coûté la vie à 17 personnes. Le parquet suivrait-il sa trace lors du réquisitoire ?

Plus de trois mois après le début des audiences, l’accusation a réclamé ce mardi les peines au procès des attentats de janvier 2015. Et pour chacun des quatorze accusés (dont trois sont jugés en leur absence), elle a fait le distinguo.

« Les vivants et les morts »

« Il ne faut pas faire payer aux vivants les fautes des morts », avait mis en garde l’avocate-générale, Julie Holveck.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs