Accueil Société

Coronavirus: «Le Soir» s’associe au baromètre de la motivation des Belges

Lavage des mains, port du masque, limitation des contacts... Un baromètre suit la motivation des Belges à respecter ces mesures sanitaires. « Le Soir » s’y associe en permettant à ses lecteurs d’y répondre, tout en suivant les résultats jusqu’à l’été prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Depuis le tout début de l’épidémie, l’université de Gand sonde la population au nord du pays pour saisir sa motivation à respecter les mesures sanitaires au fil du temps, comme un film fait de multiples instantanés. Cette étude en continu menée sous la houlette du professeur de psychologie de l’UGent Maarten Vansteenkiste a très vite intéressé le groupe Psychologie et corona dont font partie le psychologue de la santé Olivier Luminet (UCLouvain) et ses homologues psychologues sociaux Olivier Klein (ULB) et Vincent Yzerbyt (UCLouvain).

Les trois universités se sont donc associées pour pouvoir décliner le concept au niveau national en sondant également la partie francophone du pays, depuis le début du mois. Pour recruter davantage de participants, elles ont choisi Le Soir comme vitrine et partenaire de cette enquête qui sera relayée sur notre site et les réseaux sociaux. Grâce à ce partenariat, nous rendrons compte des résultats au fur et à mesure.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Taine Marc, dimanche 13 décembre 2020, 17:38

    les politiques ne sont pas fiables et toutes les mesures prises sont parfois contradictoire et pour des personnes qui sont considérées comme intelligent ils y a pas mal de choses si elle étaient réfléchies serait plus credible et surtout respecter par tout un chacun déjà le faite de ne pouvoir recevoir qu'une personne les personnes qui vives ensemble devrait êtres autorisées au moin par deux comment je peux recevoir mon fils et pas ma belle fille cela n est pas possible et les promesse gouvernementales je crois plus ce que les politiques nous promettent, il y a eu les masques,les tests on les fait ,on ne les fait plus on les reprends,les vaccins on doit les recevoir,on VA en 600.000 et tout compte fait on en aura300.000:2 150.000 ais d'autres pays eu en reçu personnellement je comptai déçu etant une personne a risque crédibles vous avez dit crédibles voila mon opinion on ratrappera le retard en février a t on entendu dire sachez que le temps perdu ne ce ratrappe jamais

  • Posté par Boer Mr, mercredi 9 décembre 2020, 7:06

    Je n'ai pas confiance dans ce baromètre.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 11 décembre 2020, 8:45

    Et dans quoi/qui auriez-vous confiance ?

  • Posté par mauroy charles, mercredi 9 décembre 2020, 5:38

    Fake news et chiffres tronqués assurés. Les journalistes et universités ne sont pas des organismes vraiment indépendants et encore moins des institus de sondage. A partir du moment ou vous êtes subsidie voire entretenu financierement vous ne pouvez pas pretendre être vraiment crédibles.. Ce n'est pas au journal Le Soir que je vais apprendre ça NON?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 13 décembre 2020, 17:39

    Chez Peyo, il n'y a qu'un seul schtroumph grognon.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs