Centre de crise: « Les chiffres sont 2 à 3 fois plus élevés que ceux qu'on souhaite atteindre» (vidéo)

Centre de crise: « Les chiffres sont 2 à 3 fois plus élevés que ceux qu'on souhaite atteindre» (vidéo)

C’est devenu un rituel. Trois fois par semaine, le Centre de crise communique les chiffres sur l’épidémie de covid à la presse. Avec un constat : les chiffres ne baissent plus partout en Belgique. Une légère hausse des admissions à l’hôpital a même été enregistrée ces derniers jours.

« Tant les infections que les admissions à l’hôpital sont actuellement bloquées à un niveau qui est deux à trois fois plus élevé que les seuils de 800 infections et de 75 hospitalisations par jour que nous voudrions atteindre », a indiqué Yves Van Laethem.

Cette situation n’est pas propre à la Belgique puisque de nombreux autres pays européens connaissent le même sort. « On constate que les enfants et les adolescents ont une augmentation du nombre de cas. » Ils constituent 14 % du nombre total de contaminations.

Les chiffres clés

Entre le 2 et le 8 décembre, il y a eu en moyenne 192,7 admissions quotidiennes à l’hôpital. Si, en comparaison avec la période de sept jours précédente, la moyenne est à la baisse (-6 %), elle est plus élevée que celle publiée mardi. Cela confirme que les admissions sont plus nombreuses au cours des derniers jours.

Actuellement, 3.143 personnes sont hospitalisées en raison de leur infection au nouveau coronavirus, dont 676 en soins intensifs.

Le nombre moyen de contaminations avérées (sur la période du 29 novembre au 5 décembre) était de 2.154, toujours en légère baisse par rapport aux sept jours précédents (-7 %). Chaque jour de cette période, environ 102 personnes ont perdu la vie en étant positives au virus. Ci-dessous, la carte avec l’évolution des nouveaux cas par province.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous