Accueil Belgique Politique

Brexit: Elio Di Rupo n’exclut pas de bloquer les accords commerciaux

L’Union européenne et le Royaume-Uni discutent actuellement pour trouver un accord commercial et éviter un Brexit dur le 1er janvier.

Temps de lecture: 2 min

Les négociations se poursuivent entre le Royaume-Uni et l’Europe dans le but de trouver un accord commercial et éviter un Brexit dur le 1er janvier. Actuellement les discutions patinent même si Boris Johnson se montre confiant et pense encore pouvoir sceller un bon accord avec l’UE.

Bien qu’aucune solution n’émerge actuellement, Elio Di Rupo (PS), ministre-président de la Région wallonne a fait part de son agacement sur les réseaux sociaux et n’a pas exclu de bloquer les futurs accords commerciaux, comme l’avait fait il y a quelques années Paul Magnette lors du Ceta.

« Cela fait des mois que nous vivons au gré des sautes d’humeur de Boris Johnson. Son attitude ne nous permet pas de voir clair en l’avenir des relations entre l’UE et du Royaume-Uni », écrit le socialiste. « Pour ma Région, la Wallonie, le “no deal” pourrait représenter jusqu’à 5.000 emplois perdus. Le Royaume-Uni est le 7e fournisseur de la Wallonie. Je n’hésiterai pas à demander à mon parlement d’utiliser son droit de véto, comme ce fut le cas pour le Ceta, si les futurs accords commerciaux avec le Royaume-Uni transgressent les lignes rouges fixées par mon gouvernement. »

Elio Di Rupo a conclu en évoquant la Région flamande. « Je veux aussi mettre en exergue la nécessité de trouver un accord dans l’intérêt des régions européennes qui seront les plus proportionnellement impactées. Je pense en particulier à ma région sœur, la Flandre. »

Mais avant de penser à la présentation et ratification de futurs traités d’échange par les différents Etats membres de l’Union européenne, encore faut-il que les négociateurs se mettent d’accord entre eux. La date du 1er janvier, synonyme de sortie définitive du Royaume-Uni de l’UE approche…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 10 décembre 2020, 11:39

    Rodomontades populistes: Elio et Boris ont les mêmes méthodes.

  • Posté par dercq jul, jeudi 10 décembre 2020, 5:09

    Et Moreau ?

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 10 décembre 2020, 2:58

    Toujours les grands discours...

  • Posté par jose niesten, mercredi 9 décembre 2020, 23:22

    Après Pinocchio -Magnette pour le CETA voici la momie qui se manifeste, mais pour Moreau nous n'entendons aucun.

  • Posté par Heuveneers Pierre, mercredi 9 décembre 2020, 21:29

    En quoi le rôle de 7ème fournisseur de la Wallonie tenu par le R.U. menace-t-il 5000 emplois ? Il s’agirait plutôt d’opportunités...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une