Accueil Société

La lente avancée de nos oiseaux vers le nord

En trente ans, l’aire de répartition des oiseaux européens a remonté d’une trentaine de kilomètres vers le nord, à la faveur du réchauffement climatique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est un ouvrage dont la sortie a mis le petit monde des ornithologues en transe et fait frétiller les amis des oiseaux. L’atlas des oiseaux nicheurs d’Europe, EBBA2 pour les intimes, donne, en 4,7 kilos et près de mille pages, les toutes dernières tendances de l’avifaune nicheuse européenne. Un constat majeur : chaque année depuis 30 ans, l’aire de répartition des oiseaux nicheurs européens a gagné en moyenne un kilomètre vers le nord. Un effet évident du réchauffement du climat, même si des évolutions diverses apparaissent d’une espèce à une autre, notamment au sud de leur aire de répartition.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs