Accueil Le Projet Cartel

Projet Cartel: des armes de la FN sur des scènes de crime au Mexique

Au moins 86 des 119 journalistes tués au Mexique depuis 2000 l’ont été par arme à feu. De nombreuses armes sont vendues aux polices locales, parfois connues pour leurs exactions. En dix ans, au moins 130 armes FN ont été retrouvées sur des scènes de crime au Mexique. Le pistolet FN Five-SeveN, notamment, est prisé des cartels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 9 min

Victor Fernando Chavez au mois de février, Maria Elena Ferral en mars, Jorge Miguel Avalos en mai puis Pablo Morrugares, Julio Valdivia Rodriguez, Arturo Alba Medina et Israel Vazquez Rangel : selon le décompte de Reporters sans Frontières, sept journalistes mexicains ont été tués depuis le début de l’année. Davantage que n’importe où dans le monde. Et au moins 86 des 119 membres de la presse tués au Mexique depuis 2000, rapporte l'analyse des 20 derniers rapports de l’ONG pour la protection des journalistes CPJ, l’ont été par arme à feu.

Une violence endémique qui touche sans discernement toute la population et qui s’explique pour partie par ces centaines de milliers d’armes qui nourrissent depuis des années les militaires, la police et les cartels mexicains.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Ceuleers Alain, jeudi 10 décembre 2020, 9:20

    Débat hypocrite, si ces armes ne sont pas Belge, elles seraient Américaine, Française ou Russe... Allez expliquer aux membres du personnel de la FN , qu'ils sont des meurtriers, ridicule. Bonne journée les BoBo, regarder dans quel monde on vit... On a d'autres chats à fouetter

  • Posté par Oscar Pascal , jeudi 10 décembre 2020, 13:54

    Monsieur, c'est la raison même, c'est la réalité. Nous pouvons y ajouter la Chine et bien d'autres pays...incapables d'anticipations et de préventions de mises à dispositions de moyens et de capacités pour une bonne gestion de la pandémie (Belgique n°1 mondial des taux de mortalités par millions d'habitants et de surmortalités faillite de l'Administration de l'Etat) le politique continue la politique de culpabilisation et d'infantilisation… allez les BoBo veulent détruire une des dernières industries de hautes technologies qu'est la FN. Et après ce sera la Sonaca...

  • Posté par Gavroy Charles, mercredi 9 décembre 2020, 22:11

    Quelle naïveté Mr Di Rupo, je pourrais vous montrer comment faire parvenir des armes au Mexique, c'est pas compliqué avec la complicité de certains pays de vos clients. J'ai vu à une époque interdiction de vendre des armes au Rwanda, pas de licence accordée pour ce pays hé bien pas de problème, une licence a été émise pour le Burundi , et il avait accord entre le Burundi et le Rwanda pour faire transiter les armes ensuite vers le Rwanda. Et mieux l'avion parti de Belgique pour livrer les armes au Burundi est allé directement les livrer à Kigali, au Rwanda, c'était plus simple . Quelle naïveté d'accorder crédit à ces dictateurs en leur faisant signer des contrats de bonne destination de nos fleurons. Fermez Herstal, ou ne plus vendre des armes qu'aux Nations Unies par ex , on sait à quoi servent les armes vendues en Arabie Saoudite et à bien d'autres endroits, pour la garde présidentielle hohoho

  • Posté par Renoy Christian, mercredi 9 décembre 2020, 21:12

    Merci à la FN Herstal pour tous ces meurtres !!

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 10 décembre 2020, 10:31

    Renoy Christian, certains meurtres ont été commis avec des armes insolites telles que crucifix, guitare électrique, boule de bowling, talons aiguilles, stylo, cuillère, etc... Faut-il aussi interdire ces objets ou boycotter leurs fabricants ? Absurde n'est-il pas ? Tout comme votre commentaire imbécile.

Aussi en Le Projet Cartel

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs