Accueil Société

Bruxelles: 30 à l’heure le 1er janvier

Au début 2021, le 30 km/h deviendra la norme à Bruxelles. Mais il faudra sans doute du temps pour qu’il devienne la normalité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A partir du 1er janvier, le 30 km/h deviendra la règle dans les rues de Bruxelles. Toutes ? Non. Parfois la vitesse devra descendre sous les 20 km/h ; sur certains grands axes, elle restera limitée à 50. Sur quelques-uns, on pourra rouler jusqu’à 70, si les embouteillages le permettent. La nouvelle n’est pas nouvelle, mais les autorités bruxelloises le martèleront encore longtemps afin que les pieds droits adaptent leur niveau de pression en conséquence. Acceptent d’adapter, devrait-on écrire… Les arguments pour passer à la généralisation du 30 à l’heure sont imparables : moins d’accidents, moins de morts et de blessés graves en cas d’accident, moins de bruit, un espace public moins stressant, plus agréable. Moins de pollution, puisque les véhicules freinent et accélèrent moins brutalement, émettant de la sorte moins de particules au niveau des freins et du moteur. Les études scientifiques, les enquêtes et les statistiques concordent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par codejon jose, jeudi 10 décembre 2020, 9:34

    Moins d’accidents, moins de morts et de blessés graves en cas d’accident. On associe tous les accidents à Bruxelles à la voiture ,c'est une pure manipulation , tous les accidents de la circulation sont comptabilises sans tenir compte des causes , une trottinette renverse un piéton c'est la faute à la voiture , un cycliste a un accident à cause du mal état de la route c'est la faute à la voiture , un piéton se fait renverser parce qu'il traverse en manipulant son gsm et ne fait pas attention à la circulation c'est aussi la faute à la voiture . La vérité c'est que les politiciens n'ont pas été capables de trouver une solution INTELLIGENTE aux problèmes de la cogestion de la circulation en ville , personne n'aime être dans les embouteillages , mais souvent par manque d'alternative à pouvoir laisser la voiture en périphérie et prendre les transports en commun , les force à continuer leur trajet en voiture .

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 10 décembre 2020, 8:43

    Tant qu'à imposer des taxes intelligentes, on aurait mieux fait de prévoir des limites de vitesse tout aussi intelligentes. A savoir variables en fonction des endroits et des moments de la journée. Comment exiger d'un automobiliste tout à fait normal qu'il s'oblige à "tenir" le 30 dans des rues aussi larges que désertes en fin de soirée (par exemple) ? Déjà le 50, c'est pas toujours évident, mais le 30 ! A moins d'admettre que l'intelligence de ces nouvelles brimades tiennent dans ce qu'elle amèneront dans les caisses de la Région, je ne leur reconnais pas le droit de porter ce qualificatif.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs