Accueil Société

Les cultes pourraient être de nouveau célébrés dès dimanche

Les règles sanitaires strictes d’application lors des funérailles vaudront pour toutes les cérémonies religieuses

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les cultes pourraient de nouveau avoir lieu à partir de ce dimanche. Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) et les communautés religieuses se sont concertés mercredi dans l’après-midi afin de trouver un compromis. Même si les cultes reprennent, ils devront être soumis à des mesures sanitaires strictes. Les célébrations ne pourront rassembler pas plus de 15 personnes simultanément dans un même lieu et chacune devra disposer d’un espace de dix mètres carrés au minimum. Cette règle déjà d’application pour les funérailles sera désormais étendue à toutes célébrations religieuses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, dimanche 13 décembre 2020, 20:19

    Plus près de toi Mon Dieu. Et si le Covid peut y aider, alors que Ta Volonté soit faite.

  • Posté par Dubois Frédéric, jeudi 10 décembre 2020, 10:22

    Décision logique. Pourquoi les commerces - et notamment les commerces non essentiels - pourraient-ils ouvrir et pas les lieux de culte ? L'homme ne vit pas seulement de pain...

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 9 décembre 2020, 23:13

    La tolérance est la pierre angulaire de vivre ensemble notre commune condition humaine...

  • Posté par Dreumont Christian, mercredi 9 décembre 2020, 22:38

    Absolument M Smyers, mais pesez bien les mots. Les extrémismes sont à jeter et dans tous les camps. Ce M Radoux ne semble pas du tout faire partie des gens qui ont un minimum d'empathie. Dommage pour lui !

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 10 décembre 2020, 9:27

    M. Dreumont, dont les "arguments" se résument à l'insulte, est manifestement un grand historien. Il défend l' "empathie" des bûchers à l'encontre des horreurs, dit-il, de la laïcité. Certes, ainsi tout s'éclaire et se réchauffe. Amen !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs