Accueil Sports Football Europa League

Axel Witsel revient sur sa saison à Benfica: «Jorge Jesus interdisait qu’on me parle en français dans le vestiaire»

Après son départ du Standard à l’été 2011, Axel Witsel n’était resté qu’un an à Benfica, mais cette saison l’a marqué au fer rouge. Mieux, elle a conditionné la suite de sa carrière. En préface du match entre le club liégeois et le grand cercle lisboète, ce jeudi à Sclessin, qui prendra les contours d’un match de gala, le Diable rouge a accepté de revenir sur cette importante tranche de vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

C’est, pour Axel Witsel, la semaine des retrouvailles. Après avoir offert mardi à Dortmund, d’un envoi bien placé du pied gauche, le succès au Zenit Saint-Pétersbourg, dont il avait porté durant cinq ans le maillot, le Diable rouge sera devant son téléviseur, ce jeudi soir, pour suivre le rendez-vous d’Europa League entre le Standard et Benfica, deux clubs qu’il porte toujours dans son cœur et où il n’a laissé que d’excellents souvenirs. Et des souvenirs, Witsel en conserve lui aussi, suffisamment pour replonger dans le passé et évoquer cette saison 2011-2012 qui, à l’ombre de l’Estadio da Luz, l’a placé sous les projecteurs des plus grands clubs européens.

Axel Witsel, vous êtes l’un des quatre joueurs belges à avoir évolué à Benfica, après Michel Preud’homme et avant Mehdi Carcela et aujourd’hui Jan Vertonghen. Que vous a apporté le grand club lisboète ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europa League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs