Après ING, Belfius compte également fermer plusieurs agences

Belfius, Bruxelles, Belgique
Belfius, Bruxelles, Belgique - Reuters

Belfius prévoit la fermeture de quatorze agences statutaires, mais le bancassureur assure que cela n’aura pas d’impact sur l’emploi, rapportent L’Echo et De Tijd jeudi. Belfius entend aussi redessiner tout son réseau d’agences, qui a déjà été réduit d’un cinquième au cours des cinq dernières années.

Belfius entend fermer quatorze agences statutaires l’an prochain, sur les 595 agences en Belgique, dont 80% d’entre elles sont exploitées par des agents indépendants.

Emplois concernés

Les agences appelées à disparaître au cours des prochains mois sont surtout celles dont la fréquentation est en berne. La mesure n’aura pas de conséquence sur l’emploi dans l’entreprise. Les collaborateurs actifs au sein des agences amenées à fermer pourront être transférés sur une autre implantation ou recevoir un autre rôle dans la banque.

Belfius veut non seulement réduire le nombre d’agences, mais également redessiner tout son réseau d’agences. Actuellement composé de vingt-deux régions, il n’en comptera bientôt plus que douze. L’objectif est de rendre la structure du groupe plus simple et moins hiérarchique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous