Accueil Société Enseignement

Enseignement supérieur: des étudiants mécontents des examens en présentiel

La plupart des modalités d’examens ont été communiquées. Quelle ne fut pas la surprise des étudiants de certaines facultés de constater que la majorité de leurs examens auraient lieu sur le campus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis plusieurs jours, la colère des étudiants universitaires se fait de plus en plus ressentir. Les modalités d’examens arrivent au compte-gouttes avec à la clé un résultat qui n’était pas celui attendu. Alors que la situation sanitaire reste problématique, les étudiants de plusieurs facultés déplorent le parti pris par leur université de réaliser une grande partie des examens en présentiel.

En début de semaine, il y a tout d’abord eu les étudiants de la Faculté de psychologie de l’ULiège. Dans une lettre envoyée aux autorités académiques ainsi qu’à la ministre de l’Enseignement supérieur, ils manifestent leurs inquiétudes quant à l’organisation des examens. « Avec autant de présentiel, il nous semble impossible que le protocole sanitaire soit respecté et même si c’était le cas au sein des infrastructures, cela ne le sera pas au niveau des transports en commun. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Mathy Arthur, vendredi 11 décembre 2020, 11:37

    En quoi cela leur pose-t-il problème ? Lorsqu'on leur parle covid au sortir d'une de leur fêtes illégale ils répondent que cela ne les concerne pas et que ce n'est pas leur problème ! Cela le deviendrait-il soudainement ?

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, vendredi 11 décembre 2020, 11:17

    Et pourquoi ne pas donner leur diplôme sans examen, ce serait quand même plus simple (LOL) ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 11 décembre 2020, 9:28

    Je suppose que ceux qui fustigent les présentiels ne sont pas ceux qui font la fête, beh oui on peut rêver

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 11 décembre 2020, 9:28

    Je suppose que ceux qui fustigent les présentiels ne sont pas ceux qui font la fête, beh oui on peut rêver

  • Posté par Schleich Bernard, vendredi 11 décembre 2020, 8:43

    Le présentiel est absolument nécessaire pour s'assurer qu'il n'y aura pas de tricheries sous forme d'aides extérieures. C'est évident et je félicite le corps académiques de ne pas céder à la pression de ces mêmes étudiants qui, il y a 2 mois, étaient à l'origine de la seconde vague. Ils ont eu le temps de sortir et de faire des guindailles sur le campus; mais, tout d'un coup, ils n'ont plus le temps de venir passer leurs examens sur ce même campus. Je sais, il ne faut pas jeter tous les étudiants dans le même panier et ceux qui ont guindaillé en septembre ne sont pas nécessairement ceux qui vont réussir en janvier. Mais étant donné le faible taux d'observation des mesures à respecter dans la vie courante, je ne vois pas pourquoi il faudrait interdire les examens en présentiel. PS: il est toujours possible de faire des exceptions pour les étudiants à risque face au covid et non pas ceux à risques face à la réussite de l'examen !

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs