Accueil Société Régions Bruxelles

Environ 180 migrants risquent l’expulsion d’un immeuble appartenant à l’Action Damien

Un comité citoyen se mobilise alors que l’ONG humanitaire entend faire évacuer les lieux lundi prochain. MSF, qui suit la situation sur place, désapprouve, tandis que la Région cherche en urgence une solution de relogement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 5 min

Entre 180 et 200. C’est le nombre de personnes, pour la plupart en situation de migration, qui risquent très sérieusement de se faire expulser ce lundi 14 décembre d’une ancienne imprimerie qu’elles occupent depuis mars dernier à Jette, rue Longtin. Cet ultimatum leur a été donné par le propriétaire actuel de l’immeuble, qui n’est autre que l’ASBL humanitaire Action Damien. Celle-ci entend ainsi mettre à exécution une décision reçue en octobre par la justice de paix, l’autorisant à faire évacuer le bâtiment en présence d’un huissier de justice et avec le soutien de la police. Une opération qui lui permettra ensuite de finaliser la vente de l’immeuble auprès d’une immobilière privée – dont l’identité reste pour l’heure tenue secrète – qui prévoit de le raser pour y construire du logement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Arcus Dan, vendredi 11 décembre 2020, 10:18

    Il y as deux trois ans la Belgique a arrêté plusieurs de ces citoyens pour « trafic d’êtres humains » car ils ont hébergé chez eux des humains désespérés, des migrants. Aujourd’hui on nous dit que depuis huit mois le bourgmestre de Jette, n’as pas pu trouver dans toute sa commune des maisons ou on peut accueillir 200 êtres humains qui risque de mourir de froid et d’un virus qui faucille la planète. Je vais pas me lancer dans des développements vis a vis de l’imposture et de l’hypocrisie de ces gens d’une incompétence surréaliste mais VOUS, les journalistes qui font relater ces choses en restant « impartiales » car ça tiens de la déontologie du métier, vous vous êtes vraiment une catégorie bien apart de l’arrogance d’une société pathologique ! Y as t’il un de vous qui s’est penché réellement sur ces situations? Qui a commencé une enquête pour voir réellement si ce bourgmestre as vraiment fait son travail? Si il y as vraiment aucune bâtiment dans tout Jette pour les accueillir? Mais dans tout Bruxelles? Y as t’il un des vous qui a attiré l’attention justement sur l’absurdité de la situation ou on laisse 200 humains vivre dans un bâtiment abandonné pour plusieurs mois, avec l’implication de toutes sortes des autorités et institutions mais on met en prison l’esprit civique des citoyens qui veulent aider et les accueillir chez eux et les aider plutôt a s’intégrer sans demander de l’argent à personne ? Y a t’il un des vous qui est capable de dépasser son confort et nous relater les vrais raisons pour avoir arrivé dans une situation pareille et qui va interroger les politiciens responsables des tout ce bégaiement? Ou peut-être 200 humains est juste un numéro pour vous aussi et le thé acheté au Palais de Thé reste bien sucré dans vos ventres, puis on passe à autre chose?

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 11 décembre 2020, 9:35

    Il y a bien 200 familles de sympathisants pour les prendre chez eux ,non?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs