Accueil Culture Musiques

The Kills, ces grands adolescents, sortent un double album de raretés: ça tombe pile

La longévité des duos rock est souvent aléatoire. Voilà 20 ans ou presque qu’Alison et Jamie bossent ensemble. Petit entretien festif.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Elle chante et elle est américaine. Elle s’appelle Alison Mosshart. Lui joue de la guitare et est anglais. Il s’appelle Jamie Hince. Ces deux-là se sont plu au point de former un groupe, du moins un duo. Cinq albums studio et quatre EP plus tard, selon nos calculs approximatifs, The Kills a franchi le cap de la deuxième décennie, étoffant au passage ce parcours d’expériences parallèles. Surtout Alison en tout cas : elle qui peint et pratique la photo a aussi prêté sa voix à Primal Scream (« Dolls »), Arctic Monkeys (« Fire and the thud »), Placebo (« Meds »), en live aux Last Shadow Puppets d’Alex Turner et Miles Kane, en plus d’accompagner Jack White dans The Dead Weather. Vingt ans (toujours selon nos calculs approximatifs), ça valait bien un album anniversaire… évoqué, Zoom aidant, dans une bonne humeur qui fait du bien un vendredi sur le coup de onze heures du soir. Vous avez dit « rock » ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs