Accueil Économie

La Suisse encore mise à l’amende aux Etats-Unis

Deux banques suisses, dont Société Générale Private Banking-Suisse (SGPB-Suisse), ont accepté de payer des amendes au fisc américain pour échapper à des poursuites aux Etats-Unis pour évasion fiscale.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Même si elle était la plus importante jamais payée dans le Canton de Genève, l’amende de 40 millions de francs suisses (38 millions d’euros) payée par HSBC pour clore la procédure engagée par la justice suisse pour blanchiment d’argent aggravé dans l’affaire SwissLeaks avait fait jaser. Par rapport aux montants éludés, l’amende semblait franchement faiblarde. Pour rappel, ce scandale SwissLeaks avait révélé que des milliards de dollars appartenant à plus de 100.000 clients et 20.000 personnes morales avaient transité fin 2006-début 2007 sur les comptes de la banque en Suisse, dissimulés derrière des sociétés écran ou des structures offshore.

Rebelote mardi soir, côté américain cette fois. Deux banques suisses, dont Société Générale Private Banking-Suisse (SGPB-Suisse), ont accepté de payer des amendes au fisc américain pour échapper à des poursuites aux Etats-Unis pour évasion fiscale, a indiqué mardi le ministère américain de la Justice.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs