Accueil Monde Europe

Allemagne, Espagne, France...: dans plusieurs pays d’Europe, la situation sanitaire n’est pas réjouissante

Hausse «préoccupante» des cas en Allemagne, «risque élevé» que la circulation du virus reparte à la hausse en France, bilan revu à la hausse en Espagne... Chez nos voisins trop de facteurs sont... à la hausse.

Temps de lecture: 3 min

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en Europe.

Hausse «préoccupante» des cas en Allemagne

La hausse du nombre d’infections en Allemagne est «préoccupante», a estimé l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI). L’Allemagne a enregistré 29.875 infections au coronavirus en 24 heures, soit le plus haut nombre quotidien depuis le début de l’épidémie, selon les données de l’institut de veille sanitaire Robert Koch publiées tôt vendredi matin. Le précédent record datait de la veille, avec 23.679 contaminations.

L’institut a également annoncé 598 nouveaux morts en un jour, aussi un record.

France: Noël oui, le Nouvel An non

Il existe un «risque élevé» que la circulation du virus de Covid-19 reparte à la hausse «dans les prochaines semaines en France», prévient Santé publique France dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire, relevant que la plupart des indicateurs baissent désormais beaucoup moins vite.

Face à une situation sanitaire moins favorable qu’anticipé, le gouvernement français a décidé de maintenir le déconfinement le 15 décembre mais avec un couvre-feu avancé à 20 heures, y compris le 31 décembre.

La réouverture très attendue des musées, cinémas et théâtres est elle repoussée de trois semaines.

Bilan revu à la hausse en Espagne

Le nombre de morts Covid-19 en Espagne entre mars et mai a dépassé les 45.000, soit environ 18.000 de plus que le bilan officiel, selon l’Institut national de la Statistique(INE).

Le gouvernement ne reprendra toutefois pas ce chiffre à son compte, le seul bilan faisant foi étant celui du ministère de la Santé, qui ne comptabilise que les morts confirmés grâce à un test.

... Et en Angleterre

Le ministère britannique de la Santé s’est dit jeudi «particulièrement préoccupé» par la propagation du virus à Londres et dans certaines régions du sud-est, annonçant une campagne de dépistage chez les jeunes gens des zones les plus touchées.

Avec plus de 63.000 morts, le Royaume-Uni est le pays en Europe le plus durement frappé par la pandémie, juste devant l’Italie.

Cependant, les voyageurs arrivant au Royaume-Uni concernés par les mesures de quarantaine ou les citoyens «cas contact» d’une personne testée positive au Covid-19 ne devront plus s’isoler que 10 jours au lieu de 14, ont indiqué vendredi les quatre médecins en chef des quatre nations constitutives du Royaume-Uni.

La Grèce, elle, assouplit le confinement pour Noël

La Grèce assouplira quant à elle son confinement en rouvrant ses églises pour Noël, ses librairies et ses salons de coiffure dès lundi, et en réduisant la période de quarantaine des voyageurs entrant dans le pays, a annoncé vendredi le gouvernement, malgré un taux d’infection au coronavirus toujours élevé.

«Nos églises vont rouvrir aux fidèles pour Noël et l’Epiphanie», a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas. Il a cependant précisé que neuf personnes maximum seront autorisées simultanément dans les églises et 25 dans les cathédrales.

Malgré le maintien du confinement du pays jusqu’au 7 janvier, il a annoncé la réouverture des librairies et des salons de coiffure à partir de lundi.

La période de 10 jours de quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs entrant dans le pays est réduite à trois jours à partir du 18 décembre, a ajouté M. Petsas.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 11 décembre 2020, 17:10

    tout est orienté pour nous faire croire que c'est pire ailleurs et nous faire avaler la pilule de noel sans fête en nous prédisant ce qui nous arrivera si on fait comme les autres mais: L'allemagne "s'inquiete "et renforcera ses mesures alors que 30..000 cas chez eux (leur max actuel) revient a 3800 chez nous qui venons de 24000 soit 180.000 pour les allemands!!!! la france maitrise comme nous en prenant des mesures plus fortes que nous mais moins longtemps (déplacements limités!!) Le royaume uni a des problèmes a londres mais est coutumier des mesures fortes pour eradiquer; ils en sont a +/-18000 cas soir 3000 pour nous: kif kif belgique sauf les décès 63000 chez eux vaut 10000 chez nous En espagne, leur max de 25000 cas est passé depuis le 30 octobre, et malgré les décès recomptés a la hausse, nous restons les champions!!! bref même combat partout mais nous serons les seuls a passer noel a 4 dans le jardin!!

  • Posté par massacry olivier, vendredi 11 décembre 2020, 21:40

    Arrêtez ces comparaison à la carte, notre situation a été bien plus grave qu'ailleurs, nous ne sommes pas l'Allemagne, nous n'avons pas leurs infrastructures, ni leurs moyens, quant à limiter les déplacements regarder les réactions d'hier !

  • Posté par Desplanques Claude, vendredi 11 décembre 2020, 16:09

    Les informations concernant la Grèce sont assez divergentes (même chez les Grecs...). En tout cas, je suis entré en Grèce le lundi 7 décembre, dûment muni du résultat négatif d'un test PCR récent (moins de 72 heures) et du PLF grec : on a regardé mes documents, et on m'a souhaité bon séjour... Comme aux autres passagers du vol venant de Bruxelles. En fait, il semblerait bien qu'il avait été prévu une quarantaine de 10 jours pour les voyageurs entrant en Grèce entre le 18 décembre et le 7 janvier, mais que cette quarantaine a été ensuite réduite à 3 jours.

  • Posté par Esser Olivier, vendredi 11 décembre 2020, 14:59

    On suivra la même tendance que nos voisins, quoi que l'on fasse. Toute ces explications des "experts" qui expliquent l'évolution des chiffres belges uniquement en fonction des chiffres belges n'ont pas de sens. Les Allemands étaient disciplinés et prenaient les bonnes mesures, maintenant quoi? Ils seraient en quelques semaines devenues indisciplinés? C'est effarant comme ces experts peuvent dire un jour le contraire de ce qu'ils ont dit la veille sans que l'on se pose des questions.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 11 décembre 2020, 22:06

    @ Hans José, effectivement ce virus est neuf, nos connaissance à son sujet le sont récentes et partielles, mais ce caractère d'inédit s'applique surtout à sa maladie, les maux et conséquences qu'il provoque, nous sommes encore assez démunis quant à d'eventuels remèdes, traitements. Mais sa transmission , cause de l'épidime, n'est pas si original, et donc des mesures existent. La première serait un isolement totale de la population, version solution à la chinoise, mais ce choix est impossible chez nous ( et je le comprend). Et donc on (les experts) préconisent tel et/ou tel mesure moins drastique, mais le hic est que celle-ci restent sociales, humaines, et là les choses se compliquent, deviennent plus aléotoires, soumises à de multiples facteurs, dont la volonté de s'y tenir ou non ou à moité. Les attitudes et comportements humains ne sont pas toujours modélisable dans le détail, des incertitudes et aléas subistent, nous ne sommes pas encore des robots. Donc oui les experts recommandent, mais ils ne sont pas devins.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs