Accueil Belgique

Djihadistes belges: la justice kurde a pris contact avec la Belgique

Le Kurdistan syrien demande la collaboration des Belges pour commencer à juger ses djihadistes. Pour la première fois, un timide contact a été établi avec des magistrats locaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La Belgique participe à des réunions avec nous, notamment virtuelles, et c’est le plus important. Mais maintenant, on aimerait bien qu’elle se prononce. » Le Dr Abdulkarim Omar, ministre du gouvernement autonome du Kurdistan syrien, en charge du sort des djihadistes étrangers détenus au nord-est de la Syrie, ne cache pas une certaine impatience à ses hôtes belges, en ce 4 décembre.

M. Omar a reçu la délégation emmenée par l’association V-Europe, incluant deux parlementaires. Le député Koen Metsu (N-VA) effectuait son premier voyage dans la zone ; Georges Dallemagne (CDH) affichait un sixième voyage à son actif. « Juger les FTF – les djihadistes étrangers présents en Syrie – reste une question très sensible pour le gouvernement belge », a souligné l’humaniste en réponse au ministre kurde.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs