Accueil Belgique

«Une balance réfléchie entre les risques et le bénéfice»

En étant très respectueux d’autrui, mais en étant aussi « très famille », les mesures restrictives imposées pour les fêtes de fin d’année constituent un fameux dilemme. Dans cette famille du Centre-Ardenne composée de six enfants dont un seul est pour l’heure encore au foyer parental, on y a longuement réfléchi car le bien-être de tous est toujours le fil conducteur, période de covid ou pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Il faut faire une balance réfléchie entre les risques et le bénéfice », commente la maman. « La priorité, c’est que tout le monde doit se sentir juste par rapport à ce qu’il pense. Mais je ne me vois pas inviter un seul enfant au détriment des autres. Bien sûr, je me sens un peu en porte-à-faux par rapport à des gens qui vont respecter strictement les mesures gouvernementales, mais je songe aussi à toutes ces familles qui ne vont pas voir leurs parents, à toutes ces personnes qui pourraient rester isolées, et je crains de nombreux dégâts collatéraux. Mais chacun reste libre, il n’y a aucun souci. D’ailleurs, nous serons peut-être à un maximum de sept, mais peut-être cinq aussi. Cela se décidera éventuellement la veille si l’un ou l’autre des enfants estime qu’il se met en danger ou qu’il pourrait nous mettre ou son entourage en danger. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs