Le choix de la rédaction
  1. Le 5 octobre dernier, Donald Trump quittait le Walter Reed National Military Medical Center après 4 jours d’hospitalisation au cours desquels il avait reçu le traitement Regeneron.

    Anticorps monoclonaux: une option thérapeutique coûteuse mais prometteuse

  2. L’ASBL compose des duos avec un jeune d’origine étrangère à la recherche d’un emploi ou d’un projet professionnel et une personne de plus de 50 ans expérimentée, qui accompagne le jeune durant six mois environ.

    Marché de l’emploi: la crise accentue les difficultés pour les jeunes immigrés

  3. «La Russie est partie prenante à de conflit! Elle n’est pas une médiatrice», a accusé mardi Charles Michel aux côtés du président Zelensky, dans le Donbass ukrainien.

    Charles Michel dans le chaudron des ex-satellites de Moscou

La chronique
  • Le géant bancaire HSBC a choisi son camp: la Chine

    Par Marc Roche

    Défiant ses voisins de ses quarante-cinq étages, le siège d’acier et de verre du géant bancaire britannique HSBC constitue le meilleur repère du skyline de l’Est londonien. Mais le bâtiment du 8 Canada square construit par le célèbre architecte Lord Foster ressemble ces jours-ci à un décor de carton-pâte à la Mogador. Le vrai pouvoir est désormais dans l’autre tour de l’enseigne financière aux couleurs rouge et blanche que le même Norman Foster avait érigée en 1985 à Hong Kong.

    Lors de la présentation des résultats, le 23 février, Noël Quinn, le directeur général de la première institution financière européenne a confirmé le transfert de nombreux cadres dirigeants et de capitaux (100 milliards de dollars, soit 82,58 milliards d’euros !) de Londres à Hong Kong. L’ancienne Hong Kong Shanghai Banking Corporation entend profiter à bon escient de sa position unique – la plus chinoise des banques occidentales et la plus européenne des banques chinoises – quitte à se mettre aux ordres de Pékin.

    ...

    Lire la suite

  • Avant le «passeport vaccinal», il faut d’abord réussir la vaccination

    Devra-t-on bientôt sortir son « passeport vert » européen comme on dégaine son carnet jaune de l’OMS pour pouvoir voyager dans des pays où sévit la fièvre jaune ? C’est la dernière trouvaille de la Commission von der Leyen, sauf que le projet est loin d’être clair alors que la vaccination n’est pas obligatoire et que tout le monde ne doit pas absolument être vacciné… Et, surtout, que les Etats membres sont divisés sur le concept alors que moins de 5 % des Européens ont été vaccinés pour l’heure....

    Lire la suite