Accueil Monde États-Unis

Donald Trump: le sabotage jusqu’à la dernière minute

Inquiet du sort judiciaire qui l’attend après le 20 janvier, Donald Trump s’emploie à savonner la planche de son successeur, Joe Biden, tout en levant le maximum de fonds pour préparer les échéances à venir devant les tribunaux.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le coup d’État permanent de Donald Trump se poursuivra jusqu’à la dernière minute : toujours aussi incapable d’accepter sa défaite dans les urnes, livide face aux échecs répétés des démarches judiciaires pour invalidation des résultats dans une demi-douzaine d’Etats-clés, le président sortant joue son va-tout avec un recours devant la Cour suprême venu du Texas. Malgré une cinquantaine de revers devant les tribunaux en à peine un mois, et la très faible probabilité que la Cour considère la requête, le procureur général du Lone Star State, Ken Paxton, vise à empêcher les grands électeurs du Michigan, du Wisconsin, de la Pennsylvanie et de la Georgie, où se seraient produites «  des irrégularités inconstitutionnelles  », de voter lundi 14 décembre, lors de la réunion virtuelle du Collège électoral censé formaliser le résultat de l’élection présidentielle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par jose niesten, samedi 12 décembre 2020, 23:31

    On va réouvrir Alcatraz et en faire un parc zoologique avec un seul résident, il aura de la chance Trump il y a 1000000 de visiteurs par an.

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 12 décembre 2020, 12:01

    Est-on sûr que Maurin Picard soit journaliste ?

  • Posté par Grulois Stanislas, dimanche 13 décembre 2020, 18:34

    Michel, je ne hais personne. La haine étant un sentiment tellement proche de l'amour, vous ne m'en voudrez pas, je l'espère, de ne pas éprouver ce genre de sentiment à votre égard. Et ne vous inquiétez surtout pas de la qualité de ma vie personnelle et du côté rempli donc tellement peu ennuyeux de celle-ci. Je doute d'ailleurs que vous puissiez suivre mon rythme (sans vouloir être présomptueux bien entendu). Mais je m'égare. Je ne veux même plus vous convaincre par rapport à trump. S'agissant de Biden ou des démocrates, voire de Maurin Picard, vos commentaires sont tellement remplis de fiel à leur égard que ça en est pathétique. Vous avez souvent l'art de retourner les situations envers les autres intervenants en leur imputant vos propres faiblesses ou frustrations. Vous ignoriez mes interventions ? Comme si je ne m'en étais pas rendu compte. En fait vous détestez probablement avoir à faire à quelqu'un de tenace. Vous vous protégez donc vous-même ce faisant. Quant au traitement journalistique dont jouit trump depuis longtemps ? Il le cherche. Jamais vous ne pourrez vous vanter du même niveau de connaissance que moi vis-à-vis de ce type. Bien que vous prétendiez ne pas en être fan, tous vos commentaires prouvent le contraire. Et je ne suis pas le seul à le penser sur ce forum. Alors continuez à dire le contraire, pas de souci. Mais tâchez d'être crédible pour une fois dans votre vie. Parceque ce n'est pas en usant de citations à l'emporte-pièce que vous la démontrerez votre crédibilité. Cela dit, prenez aussi bien soin de vous. Je ne souhaite à personne de vivre cette maladie.

  • Posté par De Ronde Michel, dimanche 13 décembre 2020, 13:15

    Cher Stanislas, votre vie est-elle à ce point vide et insignifiante que vous la consacriez à la haine obsessionnelle d’un individu ? Je reconnais que je vous ai par le passé souvent remis, certes un peu rudement, à votre place lorsque l’insulte et le mensonge vous tenaient lieu d’argument. Vous en avez nourri une rancune tenace à mon égard, allant même jusqu’à écrire dans un de vos "commentaires" ad hominem que désormais vous alliez réserver vos loisirs à "traquer" le moindre de mes commentaires relatifs à Trump. Vous n’avez jamais pu comprendre que je m’insurgeais dans mes commentaires contre le traitement journalistique indigne réservé à Trump. De même, vous n’avez jamais pu comprendre que le fait de vouloir rétablir une certaine vérité ne faisait pas de facto de moi le thuriféraire de ce personnage. Et puis cessez de croire que Maurin Picard m’a un jour "remis à ma place" et de vouloir ainsi réduire mes interventions en faveur de la simple objectivité et de la simple politesse à une rancune personnelle. Ce n’est pas à force de répéter les mêmes allégations que celles-ci deviennent vérité. Je m’étais dit que je ne vous répondrais plus, afin de vous ménager. J’ai failli, veuillez m’en excuser. Prenez bien soin de vous.

  • Posté par Grulois Stanislas, dimanche 13 décembre 2020, 8:28

    Mais vous signez là votre "grand" retour ! Encore une fois pour mettre en doute le professionnalisme de Maurin Picard. Et en quoi cet article vous permet-il de le faire ? Au passage cet article met en évidence des traits de caractère de trump que je dénonce depuis toujours. Rien de partisan. Rien que des faits. Alors soit vos capacités en lecture ne se sont pas améliorées depuis le 3 novembre dernier soit vous êtes tellement rancunier vis-à-vis de l'auteur de cet article qui vous avait gentiment remis à votre place il y a quelques mois en vous suggérant certaines lectures si j'ai bonne mémoire. Ou à l'approche du 14 décembre vous vous sentez tout chose à l'idée que certains grands électeurs pourraient inverser le résultat du vote populaire et de facto voler l'élection en faveur de trump ? Ce qui serait un coup d'état. Ce type est juste lamentable, un pleurnicheur démontrant à la face du monde qu'il n'était pas digne d'accéder à cette fonction de POTUS.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs