Accueil

V-Europe: une association sous-financée

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Philippe Vansteenkiste se bat sur tous les terrains pour défendre les victimes de terrorisme. Lui-même directement touché par les attentats du 22 Mars, il dort peu et use sa santé pour la cause. Mais le directeur de V-Europe, seule association belge reconnue par arrêté royal pour assister les victimes d’actes de terrorisme vis-à-vis de la commission pour l’aide financière, est en déficit chronique.

Depuis son lancement en 2017, elle ne bénéficie chaque année que d’une subvention de 50.000 euros. D’abord au lancement de la part de la Fondation Roi Baudouin puis, depuis 2018, de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Rien de la Communauté flamande ou de l’Etat fédéral.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs