Accueil Économie

Ce que révèlent les procès-verbaux du dossier HSBC

« Le Soir », « De Tijd » et « MO* » ont mis la main sur les PV belges et français qui ont précédé l’inculpation de HSBC. La banque disposait d’un bureau diamantaire qui écumait Anvers en toute illégalité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 20 min

Non, contrairement à ce que le Parquet de Bruxelles a affirmé lundi, la justice belge n’est pas prête – pour l’instant – à émettre des mandats d’arrêt internationaux contre les dirigeants de HSBC Private Bank (Suisse), et la raison en est très simple : le dossier assemblé par la « Division de recherche 4 » de la police judiciaire belge et le juge d’instruction Michel Claise est assez solide pour contraindre la banque genevoise à négocier. Tout simplement. Il en va de même du dossier français et, en Belgique en tout cas, la négociation est en cours…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs