Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Allemagne durcit son confinement à partir de mercredi

Après six semaines de fermeture totale des restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et équipements sportifs, l’Allemagne doit faire le constat que ces restrictions sont insuffisantes.

Temps de lecture: 2 min

Tous les commerces non-essentiels, ainsi que les écoles et crèches vont fermer en Allemagne à partir de mercredi et jusqu’au 10 janvier, a annoncé dimanche la chancelière Angela Merkel, pour tenter d’endiguer la deuxième vague de virus

Constatant « les très nombreux décès » dus à l’épidémie de coronavirus et « la croissance exponentielle » des infections, la dirigeante conservatrice a assuré : « nous sommes contraints d’agir et nous agissons maintenant ».

Après six semaines de fermeture totale des restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et équipements sportifs, l’Allemagne doit faire le constat que ces restrictions sont insuffisantes.

« La situation reste très grave (…) elle a même empiré depuis la semaine dernière », a alerté jeudi Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Selon lui, l’épidémie continue de progresser car la population n’a pas assez réduit ses contacts sociaux.

Le nombre des nouvelles infections quotidiennes a frôlé le seuil des 30.000 vendredi puis samedi, bien au-dessus de la moyenne journalière de la première vague, que l’Allemagne avait mieux maîtrisé que beaucoup de pays européens.

Le record du nombre de morts sur une journée a également été atteint jeudi avec 598 décès par rapport à la veille

Comment éviter la 3e vague ? Participez au grand débat national Le Soir-De Standaard avec des experts. Inscriptions ICI.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Mathy Arthur, dimanche 13 décembre 2020, 13:23

    Il y a 15 jours, les irresponsables du MR, CLARINVAL, BOUCHEZ et DUCARME en constatant que les magasins "non -essentiels" étaient fermés en Belgique et ouvert chez nos voisins hurlaient à qui veut l'entendre "Il faut quand même faire quelque chose" Aujourd'hui que l'Allemagne ferme et que le taux de contaminations stagne (en attente de remontée probable), que vont-ils faire ? Vont-ils de nouveau dire "Il faut quand même faire quelque chose" ou leur (mal)honnêteté politique est-elle à sens unique ?

  • Posté par Ask Just, dimanche 13 décembre 2020, 12:27

    Les gens ne réduisent pas leurs contacts sociaux, donc on ferme les écoles. C’est vraiment d’une logique imparable ! Ils se rendent compte que c’est en prenant des mesures indirectes comme celles là que les gens commmencent à faire n’importe quoi? Si on ferme les écoles, les gens se disent « tout va bien, c’était à cause des écoles » ils font encore moins attention chez eux et sur leur lieu de travail. On le sent déjà ici, pas mal de gens se disent : «  Avec la fermeture des écoles, on pourra fêter Noël ». Cohérence s’il vous plaît

  • Posté par Ask Just, dimanche 13 décembre 2020, 16:20

    @cm: oui, nous sommes d’accord, c’est ce que j’appelle des mesures indirectes. Plutôt que d’agir sur les causes principales de contamination (transports, respect des règles au travail, télétravail, fêtes, ...), on agit pour envoyer des « chocs psychologiques ». Mais clairement ça ne marche qu’un temps, cfr les plateaux atteints partout. Je pense justement que c’est parce que les gens pensent qu’un effort est porté ailleurs, permet de réduire les efforts qui les arrangent. Donc, quand on prend des mesures, on a intérêt à ce qu’elles aient un impact direct maximal. Ici, si on ferme les écoles, les gens seront d’autant plus n’importe quoi aux fêtes de fin d’année

  • Posté par Coulon Michel, dimanche 13 décembre 2020, 12:44

    la fermeture des ecoles et des commerces réduit statisquement les contacts sociaux ; mais c'est pas pour ça que c'est la cause principale. Il manquait en allemagne une "rawette" pour faire baisser les contaminations. Ils s'y prennent avec un taux de 25000 contaminés; un max pour eux mais un min pour nous (25000 équivaut a 3000 en belgique) en résumé, face aix contaminations ils agissent plus fort et plus tot que nous mais ce sera moins long. Et malgré tout les allemands peuvent fêter noel comme les 400.000.000 d'européens autres que les belges

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs