Jacques Borlée justifie le passage de son clan dans la ligue flamande: «On n’était pas serein» (vidéo)

Le passage de la ligue francophone à la ligue flamande du clan Borlée a fait beaucoup de bruit. Invité sur le plateau de « Ce n’est pas tous les jours dimanche », Jacques Borlée est revenu sur l’affaire et semblait blasé : « Je ne vais pas polémiquer. On a eu huit années avec des missiles, désormais on veut la paix. On a eu un projet proposé par la partie néerlandophone. Ce n’était plus possible de travailler avec notre fédération. On regarde comment représenter au mieux la Belgique à Tokyo ».

« On continuera de s’entraîner à Louvain-la-Neuve (sur la piste indoor, ndlr) si on nous laisse rentrer. On continuera de faire la promotion du sport en Wallonie et en Flandres. On ne veut juste plus de ces conflits. »

« Ca fait des années qu’on performe. La famille Borlée c’est 44 médailles à l’international. On demande juste à pouvoir fonctionner et chaque semaine des choses étaient remises en question. On n’était pas serein. »

Egalement invité, le Ministre des Finances, du Budget, des Aéroports et des Infrastructures sportives Jean-Luc Crucke a été clair : « Je ne considère pas ce dossier comme quelque chose de communautaire. Si la Flandre peut prendre des exemples en Wallonie, on ne va pas cracher dessus. Certains aimeraient en faire un problème communautaire, moi pas. Il y a des histoires d’argent et d’encadrement sportif, de vision du sport et je respecte totalement. On le verra aux Jeux olympiques, aux Mondiaux, on verra à ce moment-là. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous