Accueil Société

Examens de janvier: quelles solutions pour les étudiants en quarantaine?

Avec la crise sanitaire, le risque d’absence aux examens de janvier se fait plus prégnant. Les universités francophones abordent chacune à leur manière la question.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Un certain nombre d’étudiants du supérieur n’échapperont pas à des périodes de quarantaine forcée, voire de maladie durant leur session d’examens. Face au risque d’absence, ils s’inquiètent. « Je suis en panique totale face à ces examens, au point de ne plus pouvoir en dormir », raconte Lucie*, étudiante en faculté de médecine. « Le présentiel va amener des quarantaines pendant les examens et nous empêcher d’assister aux suivants. » Pour sa part, Gaëlle est en quarantaine jusqu’au 23 décembre. « J’ai peur de développer le covid et d’être malade durant mes examens », témoigne cette étudiante en 2e année de psychologie. Comme bien d’autres, elles s’interrogent sur leur avenir immédiat. L’occasion de faire le point sur les règles en cours.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs