Accueil Société

Grégoire Dallemagne, patron de Luminus: économiser, électrifier, décarboner

Pour le patron de Luminus, premier acteur de l’éolien terrestre en Belgique, il n'y a pas un moment à perdre pour atteindre nos objectifs climatiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Grégoire Dallemagne, le patron de Luminus, est un homme pressé et inquiet. Inquiet de l’évolution du climat, des émissions de gaz à effet de serre, de l’état de la biodiversité ; autant de menaces qui pourraient « rendre la planète invivable ». Pressé : « Nous sommes en état d’urgence climatique. Chaque jour qui passe est un jour de perdu. ». Encouragé néanmoins par la décision prise par les chefs d’Etat européens de relever à au moins 55 % l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. « Il faut éviter le piège des ambitions à l’échéance 2050. Nous sommes dans une année charnière, les solutions pour lutter contre le réchauffement climatique existent, c’est maintenant qu’il faut prendre des décisions ». En Belgique, 70 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent des énergies fossiles, rappelle Dallemagne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par VINCENT Patrick, lundi 14 décembre 2020, 19:54

    Le seul moyen , aujourd'hui, pour polluer moins, c'est de moins consommer. Rouler électrique n'est pas une solution, la pollution est déplacée.

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 13 décembre 2020, 22:09

    100 pourcent d'accord !

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs