Accueil Opinions Éditos

Mourir, même pas peur? C’est devenu une partie du problème…

Les chiffres américains sont affolants. Mais même les bons élèves perdent le contrôle, comme le prouve la situation en Allemagne.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Un mort toutes les 3 minutes en Allemagne, un toutes les 16 minutes en Belgique, aux États-Unis l’équivalent d’un 11 septembre ou de 15 avions qui s’écrasent quotidiennement. Un cartoon du Washington Post résumait cette « facture » du covid en trois dessins : 1) 7 décembre 1941, l’attaque de Pearl Harbor, « Un jour qui sera entaché d’infamie » ; 2) 11 septembre 2001, l’attaque des Twin Towers, 2.977 morts : « Le jour le plus noir de l’Amérique » ; 3) 9 décembre 2020, le covid, 3.124 morts : « Juste un autre mercredi… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

53 Commentaires

  • Posté par De Villers Léopold, vendredi 18 décembre 2020, 10:03

    A première vue Madame Delvaux vous ne connaissez pas "la règle de trois" qui est apprise en primaire. Renseigné vous sur cette règle cela vous aidera à ne plus nous jeter à la tête des chiffres qui ne veulent rien dire si vous n'appliquez pas la règle. Je suis de plus en plus déçu par le manque de sérieux des articles dans LE SOIR.

  • Posté par De Villers Léopold, lundi 28 décembre 2020, 14:36

    renseignez-vous

  • Posté par HERMAN Claude, mardi 15 décembre 2020, 8:28

    Allez des chiffres, des chiffres.. En effet, ils ne font pas peur, 1 mort par seconde dans le monde soit 35.000.000 par an pour le SUCRE ! https://www.youtube.com/watch?v=LbflfXf9dLM&fbclid=IwAR2w1r23UKielStHEq8nAMzmxCIHKbQjKwtTZLGGr1SVhT8aPuVPXiCzQ-Y

  • Posté par Legarou Marcel, mardi 15 décembre 2020, 8:05

    Toujours le n'importe quoi des gros chiffres jetés à la tête : 3124 morts aux Etats-Unis, ça ne fait pas qu'un 11 septembre, ou 15 drames du Heysel, ça correspond, remis à l'échelle de la population belge, à peine 100 morts, et nous dépassons les 150. Si Madame Delvaux n'arrive pas à compter, qu'elle arrête d'utiliser les chiffres et des comparaisons carrément populistes pour palier son manque d'arguments plus solides. A force, on finira pas ne plus rien prendre au sérieux de ce qu'elle écrit, mis à part les pauvres gens qui comme elles sont bouffés par la panique, mais n'ont pas la chance de pouvoir la refiler aux autres pour se soigner.

  • Posté par Delvaux Alain, jeudi 17 décembre 2020, 17:02

    Cette folie des comparaisons simplistes est désespérante et juste bonne à semer la terreur. Triste qu'une éditorialiste tombe comme cela dans le panneau

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs