La Fédération des étudiants francophones lance une consultation contre la précarité étudiante

La Fédération des étudiants francophones lance une consultation contre la précarité étudiante
Roger Milutin

La semaine dernière, la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a sollicité l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES) pour de trouver des pistes de solution contre la précarité étudiante. La Fédération des étudiants francophones (FEF) qui dénonce depuis plusieurs années déjà une précarité grandissante salue cette initiative.

Pour s’assurer que les propositions de l’ARES respecteront les revendications des étudiants, la FEF lance une consultation en ligne à destination de tous les étudiants de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Ils pourront ainsi nous indiquer leurs priorités afin que les mesures proposées soient au plus proche de leur réalité. » Ces priorités seront ensuite défendues par la FEF au sein des instances et devant la ministre.

Les résultats de cette consultation étudiante seront connus la première semaine de février. La FEF souhaite que la ministre Glatigny prenne ses premières mesures avant la fin de l’année scolaire en cours. Selon une enquête menée par la FEF auprès de 7.742 étudiants, 32 % des répondants ont davantage de difficultés à payer leurs études depuis le début de la crise sanitaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous