Accueil La Une Belgique

Le débriefing sur les deux premières vagues

Parmi les bons points, la résistance du système hospitalier et la gestion du premier lockdown. En revanche, le manque de transparence, la constellation de sous-groupes, l’oubli de la jeunesse et un système de tracing peu performant ne rassurent pas en vue de la troisième vague.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Il y a à boire et à manger dans la gestion belge de cette pandémie. « Mais quand on a un bilan de près de 18.000 morts, il est toujours plus difficile de trouver des points positifs », entame Marius Gilbert (ULB). Avec son homologue Niel Hens, biostatisticien à l’UHasselt et l’UAnvers, il tire pour Le Soir et De Standaard les grandes leçons des deux vagues qui ont frappé la Belgique depuis mars. Pour tenter d’éviter de répéter les mêmes erreurs à l’heure ou la troisième menace.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs